JACQUELINE PICOCHE

STRUCTURES SÉMANTIQUES DU LEXIQUE FRANÇAIS

Cet ouvrage est la reproduction très légèrement remaniée par l'auteur d'un ouvrage aujourd'hui épuisé, paru en 1986 aux éditions Nathan.

Mise sur le réseau Internet,
septembre 2010

Copyright de la présente édition, éditions VIGDOR, 2010


ce livre est disponible gratuitement au format pdf auprès des

Retour au sommaire du site

 

TABLE DES MATIÈRES

Introduction

Psycho systématique et psycho-sémiologie "L'incidence "Cinétisme, subduction et signifié de puissance "« Penser en figures » (ex. : créneau)

PREMIÈRE PARTIE : « En ce temps qui est le nôtre... » : signifié de puissance et synchronie


Chapitre 1 : Différents types de signifiés de puissance

1.1 Signifié de puissance à cinétisme unique et subduction (ex. auberge, marcher)

1.2 Signifiés de puissance à cinétismes multiples et subduction (ex. entendre, voir, respirer, doigts)

1.3 Divers types de subduction (ex. métaphores spatiales, verbes d'incitation)

1.4 Signifiés de puissance sans subduction (ex. hôtel, bureau)

1.5. L'ordre des acceptions dans les polysèmes sans subduction (ex. aimer, terre)

Chapitre 2 : Spécificité de la notion de signifié de puissance

2.1 Structure actancielle et signifié de puissance (ex. : verbes « symétriques », louer, défendre, changer, libre)

2.2 Aspect et signifié de puissance (ex. : barrer, toucher)

2.3. Métaphore et signifié de puissance. Archisémème, archilexème et signifié de puissance (ex. : auberge et hôtel) "Définition et signifié de puissance

Chapitre 3 : Conclusion méthodologique

3.1. Le relevé des distributions

3.2. Les manipulations et la dérivation

3.3. La nature sémantique des mots en relations syntaxiques

DEUXIÈME PARTIE: « Au fil du temps... » : signifié de puissance et diachronie, la disjonction homonymique :

Chapitre 1 : Signifié de puissance et diachronie

1.1. Manifestation progressive d'un signifié de puissance (ex. plateau)

1.2. Évolution d'un signifié de puissance (ex. : intérêt)

1.3. Concurrence entre divers signifiés de puissance (ex. entendre, ouïr, comprendre)

Chapitre 2 : Les homonymes et la disjonction des polysèmes

2.1. Les vrais homonymes et la collusion homonymique (ex. plan, air)

2.2. Les degrés dans la disjonction des polysèmes

Chapitre 3 : Les facteurs de disjonction pouvant entraîner l'homonymie

3.1. La métonymie (ex. bureau, académie, alliance)

3.2. L'anecdote oubliée (ex. argent, blaireau, grève, mouton, tirer)

3.3. La spécialisation asymétrique (ex. plat, carte)

3.4. Les dérivés à la dérive (ex. : reconnaissance, parti, partie)

3.5. Les emprunts successifs (ex. : cap, cataracte, bridge, affection)

3.6. L'argot (ex. : être à la coule, mettre les bouts, avoir les foies, se faire du mouron, prendre son pied, être mouillé, faire chanter, mener en bateau, etc.)


TROISIÈME PARTIE : « À travers champs... »


Chapitre 1 : Champs génériques et champs actanciels

1.1. Les champs génériques de changer

1.2. Le champ générique et le champ actanciel de donner, prêter, louer, vendre

1.3. Libre et le champ actanciel de la liberté et de la contrainte. "Aimer et le champ actanciel de l'affectivité

Chapitre 2 : Champs puissanciels

2.1. Voir, lumière, clair (et ses dérivés et antonymes), couleur

2.2. Voir, entendre et sentir

2.3. Savoir et connaître

Chapitre 3 : Champs de métaphores

(Ex. : Les métaphores spatiales, sentir et le parallélisme entre olfaction et intuition)

Conclusion concernant les champs

Conclusion

Bibliographie